poème- enfant battu-

Un jour je partirais, loin très loin de toi,

Un jour je te laisserais seul, très seul sans moi,

Je marcherai la nuit, je marcherai le jour, pour oublier mes

blessures;

Je pleurerai, et mes larmes, inépuisables, raviverons mes brulures;

Je me tairai, je ne dirai rien, je te laisserai continuer ton chemin,

Je serai libre, je serai loin, je n’aurai plus peur de toi chaque matin,

Un jour je partirais, loin très loin de toi …

Cet article a été publié le Lundi 11 juin 2007 à 16:31 et est catégorisé sous Non classé. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
robertlutz |
DOMANIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...